MARCHE DU FERMIER #27 – Comment Faire Bander Votre ADN – exercice ultime 27, musculation, forme physique, haltères, corps mince, défini et fortBien sûr que parfois, j’ai besoin de conseils d’expert. Voilà pourquoi je me parle tout seul.

Il n’y a pas de honte à cela – même si les yeux de beaucoup de gens peuvent rester froids et soupçonneux.

Avouez que vous aussi, vous vous parlez en tête à tête !

Alors, vous avouez ?

Ah ! Je savais que je n’étais pas le seul fou.

Voici la question que je me suis posée entre hier et aujourd’hui, soit aux douze coups de minuit : « Comment garder un corps mince, défini et fort jusqu’à son dernier souffle ? »

Si une telle question est passée devant moi, c’est parce que j’observe beaucoup les gens. En particulier ceux que je connais depuis un bon bout de temps.

Ils vieillissent. Ils marchent plus lentement que dans mes souvenirs. Certains boitent terriblement. D’autres affichent une mine tellement fatiguée, qu’on dirait qu’ils sont restés trois heures sous l’eau. Ils paraissent tellement éteints, tellement plus lents !

Vous croyez que c’est ça, la vieillesse ?

Même si je n’ai que 28 ans. Même si ma barbe est sombre et noire. Je crois fermement que la vieillesse n’est pas un processus auquel il faut s’attendre.

SI VOUS VOYEZ LA VIE EN ROSE, ELLE LE DEVIENT.

Maintenant, souriez !

Pourquoi ?

Parce que comme le disait Patrick Jane dans The Mentalist : « C’est mieux de sourire que d’être triste ! »

C'est mieux de sourire que d'être triste ! Kerim Blogueur
Patrick Jane – dans la série The Mentalist

 

Comment garder un corps mince, défini et fort jusqu’à votre dernier souffle

Dans un passé pas si lointain, nous fournissions beaucoup d’efforts. Nous nous bougions les fesses.

Mais aujourd’hui, le confort a pris le dessus.

Pour contrer ça, certains croient bien faire. Ils utilisent la facilité. Comme courir lentement ou se muscler avec des exercices faciles et ordinaires.

La facilité, ça procure du confort comme un coussin de soie. Ça fait dormir.

Il n’est donc pas question de courir à trois kilomètres-heure ou de muscler séparément chaque partie de votre corps. 

Comment faire, alors ?

Visiblement, vous avez un petit doute. Même si vous avez la bouche pleine de réponses. Alors, laissez-moi vous emprunter la meilleure :

Pour garder un corps de rêve à vie, fournissez périodiquement des efforts qui vous épuisent. Physiquement. Pas mentalement. Histoire de créer un vrai changement en vous. Une transformation.

Quel dommage que le monde s’entraîne n’importe comment ! Je n’ai jamais rien vu de plus NAVRANT.

Quelle chance, plutôt !

Je suis sûr que si votre ADN pouvait parler, il vous dirait :

— L’entraînement n’est qu’une parenthèse dans le temps. Renforce-nous ! Et nous vivrons le plus beau voyage de notre vie. What else !

Comment fournir des efforts qui épuisent ?

Avec mes exercices ultimes, que diable ! S’ils vous tentent, testez-les. Vous avez largement moins de chance de vous planter en suivant votre flair.

Et il faut croire qu’il vous a conduit jusqu’à moi. Ça, c’est de la pénétration ! Je crois vraiment que vous débloquez ! Je parle de « clairvoyance » ! Figurez-vous qu’il m’arrive de penser à autre chose ! Comme mes problèmes de chemise. Mais je ne sais pas combien j’en ai, car les mathématiques en font partie.

Continuons.

Parmi ces exercices ultimes, il y en a un qui va faire bander votre ADN.

La marche du fermier.

Vous n’avez sans doute jamais entendu parler de celui-ci. L’heure est venue de penser tout haut.

 

Vous voulez un corps bellissime ?

Sortez du lot.

Les plus craquantes et les plus craquants acteurs de cinéma bénéficient toujours d’excellents conseils. Ils choisissent des coachs qui leur font gagner du temps. Des entraîneurs qui leur donnent les meilleurs outils et méthodes. 

Car ils doivent sortir du lot, en vous montrant des atouts sexy. Comme un corps mince et musclé qui met en valeur n’importe quelle fringue.

Lorsque vos yeux d’une couleur lumineuse les regardent, votre menton doit retomber. C’est leur métier : vous inspirer.

Vous voulez avoir l’allure d’une star ou d’une marionnette ?

Ne vous raclez pas la gorge, comme si vous essayiez de me faire comprendre qu’il valait mieux changer de sujet. Si vous tournez le dos à votre identité, qui pourra vous reconnaître ? Mis à part votre chien ou votre chatte ?

J’ai un projet pour vous.

Laissez-moi vous aider à sortir du lot. Pour devenir le meilleur de vous-même. Et il est plus amusant que de griller des allumettes. Des allumettes ? Pour quoi faire ? Vous voulez foutre le feu au lac ? Mais jusqu’où ira votre folie meurtrière ?

C’est un projet diabolique. Pour descendre en flamme votre masse graisseuse. Pour la réduire en poussière.

Vous allez chauffer si bien, que vous allez faire bander votre ADNPuis-je vous en parler ? Parce que j’en trépide d’impatience…

 

Voici le projet :

Vous allez marcher comme un fermier afin d’être trempé jusqu’aux os.

Un exercice du monde physique comme celui-ci, c’est un incontournable comme un repas joyeux en famille.

C’est un des exercices les plus fonctionnels sur Terre… et même sur Mars. Et sur vénus ? Je n’en sais rien moi ! C’est une planète pour le deuxième sexe !

La marche du fermier est un exercice LIMITÉ AUX TERRIENS. Si vous êtes une femme ou un homme, et que vous respirez, alors cet exercice est fait pour vous.

Si vous voulez décrocher la lune, vous n’allez pas y aller avec un vélo elliptique. Qui a dit aquabike ? Qui a dit aquabike bordel ?

 

Depuis fort longtemps, et aujourd’hui encore, vous utilisez la marche du fermier

Cet exercice est bien plus simple qu’il n’y paraît. Vous allez vite saisir. Voici un exemple très courant :

Lorsque vous soulevez du sol, un sac de patates. Puis, que vous marchez en tenant ce sac dans vos mains, vous réalisez la marche du fermier.

What else !

Un autre exemple :

Quand vous marchez en tenant des sacs de course : ça ! C’est de la marche du fermier.

Encore un exemple ? Pour quoi faire ? Vous n’avez pas compris ? Bah tant pis pour vous.

Vous voyez ? Le mouvement est aussi aisé que l’accouplement. Et quand je dis « accouplement », je parle d’accouplement électrique. À quoi pensiez-vous encore ? Est-ce qu’à chaque fois je dois vous reprendre, comme ça ?

Et vous n’avez pas à marcher des kilomètres. Si votre charge pèse assez lourd, quelques mètres vont vous cramer.

Y a-t-il un jour où vous marchez sans rien tenir dans vos mains ? Non. La marche du fermier vous suivra toute la vie.

Que vous marchiez avec un enfant dans vos bras ou avec un sac de course dans chaque main, je vous confirme que vous réalisez l’exercice ultime 27.

Mais avec des haltères, vos muscles vont se crever la gorge. À force d’appeler au secours.

 

La marche du fermier travaille quels muscles ?

Cet exercice peut vous mettre au défi plus que vous ne le pensez.

Marcher tout bellement comme un paysan : ça vaut le coup. Voici les principaux muscles, que vous allez user jusqu’à la corde. Ou plutôt, que vous allez renforcer.

 

1.  Vos muscles de l’avant-bras

On ne sait jamais : ce sont les muscles entre votre poignet et votre coude. Votre tâche consiste à serrer votre poing, et à garder les doigts fermés. Histoire de tenir l’haltère ou le sac de course.

Plus les muscles de votre avant-bras se développent, plus la flexion de votre poignet devient forte. Et la prise en main et le resserrement de la main augmentent.

Vous voulez développer les muscles de vos avant-bras ? La marche du fermier s’impose.

De bons avant-bras montrent une apparence forte et impressionnante.

Ne gaspillez pas votre temps avec des exercices d’isolation pour muscler vos avant-bras. Vous obtiendrez de meilleurs résultats avec la marche du fermier. Car vous actionnerez d’autres muscles.

Les personnes qui réalisent la marche du fermier sont naturellement fortes au bras de fer. Alors, si c’est votre truc, c’est l’exercice dont vous avez besoin.

marvel-captain-america-civil-war-winter-soldier-Bras de fer-bras en métal-Soldat de l'hiver-Kerim Blogueur-Marche du fermier-exercice-musculation
Winter Soldier – Ce gars a sérieusement un bras de fer (dans le film).

2.  Vos muscles trapézoïdaux

Kerim Blogueur - marche du fermier - exercice - fesse - cuisse - mollet - dos - muscle trapèze - muscles trapézoïdaux - jambes - bras - sexy
Mes trapèzes.

Ces muscles tiennent la partie supérieure de votre dos ensemble. Ils maintiennent aussi vos épaules à votre cou. 

Avec la croissance de vos trapèzes, vous soulèverez et porterez plus facilement n’importe quel type de charge.

Pour un dos et des épaules forts, les trapèzes sont un élément indispensable. Je m’empresse de vous rassurer en posant délicatement une main sur votre épaule gauche :

Calmez-vous ! Vous avez des trapèzes. Tout va bien.

 

3.  Vos muscles des jambes, surtout de vos mollets

Kerim Blogueur - marche du fermier - exercice - fesse - cuisse - mollet - dos - trapèze - jambes - bras - sexy
Mes mollets en action.

Ça vous tente une marche du fermier ? Je vous accompagnerais volontiers, mais je suis un peu occupé, là. Un peu beaucoup, même.

Vos muscles des jambes, et surtout de vos mollets, se développent pendant la vadrouille du fermier. Mais moins que vos muscles de l’avant-bras et trapézoïdaux. Pourquoi ?

C’est très simple : le temps que vos jambes commencent à se fatiguer, vos avant-bras et vos trapèzes seront déjà lessivés.

En plus de ces groupes musculaires en action, d’autres muscles travaillent. Comme vos épaules. Au bout de quelques va-et-vient, vous serez surpris de les sentir chauffer comme un radiateur.

 

Les avantages du voyage du fermier

Le mouvement de l’agriculteur va vous tenir sous le charme. Pourquoi ? Je vais vous mettre sous le nez deux avantages. Et tout le monde en a besoin. Voici le 1er.

 

1)  La marche du fermier cible les muscles les plus utiles de la vie quotidienne

De ne jours, les activités nécessitant de la force ont vraiment diminué. Tout est fait pour vous sédentariser. Pour faciliter votre confort. Comme les voitures, les trains… tous les machins qui ont une roue, etc.

Tout !

Mais il est parfois requis de trimballer du matériel. Qui ne peut pas marcher tout seul. Comme un sac de course, un ordinateur portable ou une valise bourrée de cannelle en poudre.

Attraper un objet, le soulever et puis marcher avec : ce mouvement peut sembler complètement anodin.

Pourtant.

La marche du fermier est l’exercice le plus demandé dans la vie de tous les jours.

Regardez partout autour de vous. Par exemple, à la sortie d’un supermarché. Vous verrez certainement une personne marcher, en tenant quelque chose dans sa main.

Avec de l’entraînement, vos sacs de course vous paraîtront légers comme l’air.

Maintenant, voici le 2e avantage.

 

2)  La marche du fermier fait travailler plus ou moins de petits et gros groupes musculaires

Vous voulez savoir le point commun entre tous mes exercices ultimes ? Ils travaillent un maximum de muscles. Ils visent donc une transformation COMPLÈTE. Sans lacune.

Plus la quantité de muscle fatigué est grande, plus votre corps libère de grandes quantités d’hormones de croissance musculaire.

Le résultat : vous multipliez le développement musculaire de tout votre corps.

C’est comme si vous vous jetiez un sort pour devenir rapidement plus sexy. Mode transformation.

Donc, en travaillant les muscles de vos jambes, vous musclez aussi ceux de vos bras. Vous pouvez déplacer cette synergie au plus haut niveau, grâce à un mouvement qui exploite tout le corps. Par exemple, la marche du fermier ou n’importe quel exercice ultime.

Avec cet exercice, vous brûlez une quantité importante de calories. Même après l’entraînement.

Et pour que tout se passe bien, voici quelques conseils.

 

Comment réaliser la marche du fermier


1)
  Vous savez qu’avant de réussir à courir à pleine vitesse, vous devez pouvoir marcher. Pour réaliser la marche du fermier, vous devez d’abord maîtriser le soulever de terre. Pourquoi ? Car, souvent, vous devez vous baisser pour saisir un objet. Une fois que vous aurez le « soulever de terre » en poche, vous pourrez marcher comme un paysan. En fermant les yeux.

2)  La marche du fermier n’a rien à voir avec le fait de porter un sac en plastoc du magasin ou votre sac à main. Choisissez des haltères plus lourds que d’habitude. Soulevez-les, déplacez-vous et posez-les de la bonne manière.

3)  C’est une saison où le soleil ne brûle pas. Mais ce n’est pas une raison d’exploser votre thermomètre intérieur. C’est plus prudent de poser les haltères avec soin, avant d’être au bout du rouleau. Cependant, si vous êtes vraiment au bout et que le sol vous le permet, lâchez-les – et loin de vos pieds.

4)  Le mouvement est aussi simple que de cuisiner une omelette. Mais l’échauffement n’est pas en option. Pour cela, voici une idée : gardez la marche du fermier pour la fin de votre entraînement. Vous consommerez toute votre force restante dans cet exercice.

5)  Vous êtes prévenu ! Cet exercice va énormément épuiser vos muscles des avant-bras. Si vous le gardez pour le début de votre plan d’entraînement, la suite peut devenir difficile et frustrante. Vous pouvez vous retrouver dans une situation où vous êtes incapable de tenir les haltères, pour effectuer d’autres mouvements.

6)  Pour une marche du fermier efficace, trouvez un chemin dégagé d’au moins sept mètres. Un aller-retour vous fera quatorze mètres. Pas mal !

7)  Si vous préférez marcher chez vous, faites-vous plaisir. Mais vous pouvez heurter vos meubles ou vos murs.

Que votre vagabondage se passe bien !

Ah ! un dernier conseil : si vous réalisez la marche du fermier en salle de sport, les gens se diront : « Mais que fait-il ? »

Les gens n’ont pas l’habitude de voir des choses extraordinaires. Soyez prêt à croiser des regards étranges.

 

Le vent souffle là où vous soufflez

Votre médecin vous déconseille de vous muscler ? Quel mauvais présage ! S’il vous contre-indique la musculation, c’est un présage nul à chier.

C’est comme s’il vous disait de ne pas faire d’effort et puis de commencer à vous faire vieux. Pire : il vous condamne au déclin.

Si vous avez affaire à ce genre de diagnosticien, dites-lui :

« Comment vais-je faire les courses ? »

« Comment vais-je sortir les poubelles ? »

« Qui va ramener le paquet de croquettes pour mon chien ? »

C’est à ce moment-là que vous comprenez le prix de votre forme physique.

Échangeons un dernier regard. Car l’heure de découvrir la marche du fermier en vidéo a sonné. 

Même si en maths j’étais le premier de la classe – en partant de la fin –, j’ai toujours eu un point commun avec mes profs. Nous sommes entraînés par notre passion à résoudre les problèmes.

Si votre corps manque de tonus. Si vous vous sentez endormi. Soit vous rêvez encore, soit vous ne savez pas par où commencer. Ou pire : les deux.

Vous voulez la solution ?

Il suffisait de demander.

 

N’écoutez surtout pas la suite…

…Si vous cherchez « comment sculpter un corps splendide en moins de 5 minutes ». En claquant des doigts. Même si plein de vidéos et d’articles pondent des promesses du même genre.

Ce n’est pas comme ça que ça marche.

Parce que si nous pouvions nous sculpter un corps exemplaire en cinq minutes : toute ma famille, vous et ceux que je connais, vous seriez déjà des modèles. 

Hé, vous ! Vous êtes encore là ?

Super.

Voici la solution : « Arrêtez de rêver et commencez à mincir » – c’est la formule de mon FUTUR livre numérique. Ce sera la deuxième version – et la définitive. 

Rapidement. Vous découvrirez comment manger davantage et peser moins. Vous découvrirez comment vous entraîner moins et devenir plus sexy. Des étapes inédites, que vous devez suivre… dans un ordre précis.

Vous aurez juste à appliquer la formule, et elle portera ses fruits.

Si vous voulez seulement une taille de guêpe. Ou des bras, des cuisses ou des fesses bien fermes. Navré, mais avec Kérim, c’est seulement un corps de rêve.

Oui, vous pouvez viser la lune… mais pas tout de suite. Je vous montre comment l’atteindre étape par étape. Parce que vous n’obtiendrez jamais un corps de rêve du jour au lendemain.

 

Marchez comme un fermier sans jamais avoir froid aux yeux

Vous êtes une personne remuable, excitée par la vie, et capable de vous améliorer de mieux en mieux.

Vous n’êtes pas parfait, mais vous êtes unique. Et nous voulons vous voir sous votre plus beau jour. Si vous hésitez, vos jambes ne vont pas décider pour vous. Dites « Je vais marcher », et marchez.

Souvenez-vous : avant de commencer la marche du fermier, maîtrisez d’abord le soulever de terre.

Moi, je suis votre copilote. Vous, vous tenez le volant. Et la route, je la connais par cœur. Elle n’a pas de virage : elle est truffée de formidables tremplins.

Cela étant dit, j’aimerais que vous graviez ceci dans votre esprit :

Être fou de votre physique ne fait pas de vous quelqu’un de grossier. C’est même une vertu, que trop de gens ont mise au placard.

Bon, maintenant que vous avez la marche du fermier dans la tête, je vais vous laisser. Prenez les choses en main. Prenez soin de vous.

Que votre ADN bande ! Que votre sourire lumineux barre votre visage !

Sportif jusqu’au bout des ongles.

C’est risqué, non ?

Quoi ? Les tremplins ? Ni peu ni prou. Ça, je ne peux l’exprimer.

Mais ça vaut la peine d’essayer.

 

Merci de partager, car cela aidera ceux qui veulent s’exercer avec un mouvement vital

 

P.S. – JE SUIS SUR LE MONTAGE DE LA VIDÉO. JE LA METTRAI ICI TRÈS PROCHAINEMENT.

En attendant mon court-métrage, vous pouvez visionner l’exercice en vidéo sur mon profil Instagram.

MARCHE DU FERMIER #27 – Comment Faire Bander Votre ADN
Étiqueté avec :

Kerim Yilmaz

Par le temps qui court, Kérim doit être en train d'écrire un article sans fin. Dans le seul but de vous apprendre à manger et à vous exercer si bien, que vous pourrez obtenir un corps canon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.